mardi 3 juillet 2007

Du retour du kangourou masque

Vous aurez sans doute remarqué une certaine absence prolongée de mise a jour de ce blog.

Eh oui compagnons, on tente de me museler, on croit me censurer en me coupant sans vergogne l’internet… et bien réjouissez vous car après un mois de lutte sans pitié, je n’ai toujours pas internet ! Donc je mets à contribution SAGEM pour vous envoyer les nouvelles d’ici…. Et tenez vous bien (tenez vous mieux, allons !), voici venir les blue mountains !

A l’ouest de Sydney s’étendent ces montagnes qui culminent à 1100 mètres, mais qui si elles n’ont pas la particularité d’être hautes ont quelque chose de spécial. Une idée ? je vous laisse trois secondes pour réfléchir 3… 2 OUI ! Bravo, elles sont BLEUES ! Comme quoi, à l’instar du vin rouge, les blue mountains portent bien leur nom ! Mais je sens une question qui plane. Pourquoi sont elles bleues ? Et bien à cause des arbres qui les recouvrent, j’ai nommé les eucalyptus :





















Ces arbres en effet rejettent au-dessus de leur canopée un gaz spécifique qui rend ces montagnes bleues. Bon évidemment, elles ne sont pas non plus bleues vif, mais quand même, on voit effectivement planer une atmosphère bleutée ; jugez plutôt :















Mais puisque cette couleur vient d’un gaz, elle représente aussi un grand danger pour ces montagnes : si un feu prend dans ces montagnes et atteint la couche de gaz, la propagation du feu est rapide, très rapide… d’où des grandes préventions des feux dans ces forêts, d’autant qu’elles sont l’abri d’un petit animal pas très vif mais très mignon et très câlin (un grand merci à ceux qui ont cru me reconnaître) : le Koala….

Voila, vous pouvez fermer vos cahiers et ouvrir vos yeux : nous voici a Katoomba, LA ville des blue mountains et plus précisément à Echo Point, le départ de la plupart des balades des blue mountains. Tout d’abord admirez les 3 sisters, 3 sœurs aborigènes transformées en pierre par une méchante sorcière... :













Et devant vous, un panorama superbe avec au milieu, le mont solitaire :


(cliquez sur les panoramas pour les voir en graaaaaaaaaaaaaaand)

Pour aujourd’hui nous n’irons pas bien loin, juste autour des falaises pour descendre dans la foret vierge qui entoure les Katoomba falls. Prets ? Alors on y va…

Pour approcher les chutes, il faut longer la falaise et rencontrer plein de gros cailloux, des petites fleurs, des paysages magnifiques (quel sacerdoce !)

les gros cailloux:




















les petites plantes:
















Une fois prêts des chutes, la descente se fait dans une foret vierge pleine de fougères géantes, de bruits d’oiseaux et de rangers avec des chapeaux.





















Puis enfin, les chutes :





















Une fois en bas, la mine de charbon nous attends, enfin ce qu’il en reste…. Voila ; la journée touche a sa fin…. Remontons donc, comment ? comme vous voulez :

Par la où nous sommes venus,

Par le railway, un funiculaire le long de la roche, vestige des chariots des mineurs

Par le cablecar, un téléphérique…

Une fois en haut, n’oubliez pas de vous retourner pour voir les nuages vous dire « au revoir ».



1 commentaire:

Monique a dit…

ouah kc beau, vivement septembre!!!